La prévention
 
La prévention vis-à-vis du risque alcool et autres psychotropes est l'un des principaux objectifs de La Santé de la Famille depuis sa création.
 
Pour la plupart de ses adhérents, l'expérience d'une relation passée de dépendance, une formation à l'addictologie, ainsi que la pratique de l'accompagnement constituent autant d'atouts leur permettant de faire passer les bons messages de prévention à l'intention des personnes, que ce soit en entreprise, en milieu scolaire, ou dans d'autres contextes (forums, foires-expositions, manifestations sportives, etc.).
 
Ces atouts leurs permettent également d'améliorer la compréhension des différents responsables des entreprises, des collectifs de travail et de vie, vis-à-vis des problématiques de la consommation non contrôlée de substances psychoatives, afin de les aider à déterminer les actions utiles pour prévenir les risques correspondants.
 
 
Pour la conduite de ces actions, les militants s'appuient sur différents outils pédagogiques, notamment la "Trajectoire du vécu de la personne alcoolique".
 
La "Trajectoire du Vécu de la Personne Alcoolique" est un outil alcoologique mis au point par La Santé de la Famille à partir des travaux du médecin alcoologue Jean RAINAUT et notamment de son ouvrage pionnier "L’alcoolisme : éclairage alcoologique en 1976". Au fil du temps, cet outil n’a cessé de s’enrichir par les apports successifs des adhérents, pour prendre à présent le statut de référentiel alcoologique de l’association, au cœur de sa philosophie et de ses valeurs humanistes.
 
La "Trajectoire" permet d’éclairer la relation évolutive qu’une personne a pu établir avec le produit, et la place que celui-ci a pris dans les différents domaines de sa vie au cours du temps : des bénéfices de la psychotropie positive des premiers épisodes jusqu’aux éventuelles conséquences néfastes des alcoolisations aiguës ou de la dépendance. C’est donc une approche à la fois historique et biopsychosociologique dont les premiers intérêts sont de contribuer :
  • à la sensibilisation et à la prise de conscience des consommateurs du produit et de leur entourage,
  • à la déculpabilisation de la personne dépendante, puis à lui fournir des pistes pour la reprise du contrôle de sa vie, du cours de sa propre histoire.
En second lieu, elle suggère clairement la mobilisation de compétences variées autour de la personne et peut tenir alors un rôle fédérateur dans la collaboration des différents partenaires.
 
Enfin, le concept central de psychotropie développé par la "Trajectoire" propose à tous un questionnement pertinent sur la nature de sa propre relation au produit, questionnement initiateur de toute prévention réaliste.
 
L’outil "Trajectoire" s’adresse donc à de très nombreux publics, tant pour des actions de prévention que pour la pratique de l’accompagnement de personnes en difficultés avec le produit.
 
Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à prendre contact avec un responsable de La Santé de la Famille proche de chez vous, cliquez ici.